Prendre soin de soi

/ décembre 23, 2020/ 1 comments

Prendre soin de soi

S’aimer soi-même… Pourquoi entend-on cette phrase aussi souvent ? Est-ce que nous ne nous aimerions pas ? Facile à savoir. Faites ce petit test : pensez à une situation où vous avez fait une gaffe, une grosse bourde. Et maintenant entendez votre voix intérieure. Qu’est-ce qu’elle vous dit ? Elle vous blâme ou vous apaise ? Elle vous encourage à en tirer une leçon et à avancer, à évoluer, ou bien elle vous enfonce ? Elle vous accuse ou elle vous soutient ? 

Si vous vous êtes trouvé des mots de soutien et de compréhension, tout va bien, vous n’avez pas de problèmes d’amour envers vous-même, mais si vous vous dites des choses genre « quelle imbécile, comment j’ai pu ? etc. » vous avez un problème avec cela.

Si votre voix intérieure a été accusatrice, pensez à un être proche et précieux. Et si c’était lui qui était à votre place lui diriez-vous la même chose pour la même gaffe, lui diriez-vous des choses douces, apaisantes, bienveillantes ?

Beaucoup de gens qui font ce test se rendent compte qu’ils sont cruels et cinglants avec eux-mêmes, alors que s’ils mettent la personne qu’ils aiment à leur place ils se comportent en ami qui trouvent les bons mots pour soutenir et apaiser. 

Si après ce test vous avez compris que “s’aimer soi-même” n’est pas votre fort qu’est-ce que vous pouvez faire ? Quel serait le premier pas ?

Devenir son propre ami 

Si vous entendez cette voix accusatrice, cette voix d’un juge qui vous sort ses sentences faites un pas en arrière et permettez-vous d’entendre aussi la voix de votre avocat intérieur. Vous devez apprendre aussi à entendre une autre voix, celle qui vous soutient, la voix de votre ami intérieur.

Comportez-vous avec vous même en ami (e). Si vous avez du mal, imaginez ce que vous diriez à un ami proche et dites-le à vous-même.

Ressourcez-vous

N’oubliez pas que nos réactions à un moment donné découlent de notre état. Si nous sommes fatigué(e) ou sous pression, ou affamé… Tout simplement parce que nous manquons de ressources nous risquons d’avoir des réactions inadéquates. 

Et voici le 2e pas vers l’amour de soi-même. Cultivez cet état de se sentir ressourcer.

Il y a tellement de possibilités de le faire : méditer, se promener, prendre une tasse de bon thé, contempler un paysage, dessiner, caresser un chat, respirer des huiles essentielles, lire un bon livre… 

Même 5 minutes suffisent pour se sentir mieux. Qu’est-ce qui vous donne des ressources à vous ?

Faites une liste d’au moins 20 choses qui vous ressourcent. Ayez-la sous la main et au moment du manque d’énergie ou d’inspiration, à un moment de course après le temps ou d’énervement arrêtez-vous, rappelez-vous que vous êtes votre propre ami(e), permettez-vous de souffler et de vous ressourcer. 

Prenez soin de vous mes amies, amis ! 

Les huiles essentielles comme ressource

Le Psy-aromatique Vert contient des huiles essentielles qui ont une action énergétique sur le cœur, elles apaisent, apportent la paix.

Elles engagent une détente plus profonde, soutien et acceptation. 

Pour rendre ce psy-aromatique plus efficace, utilisez-le avant de consulter la liste de vos autres ressources. Ainsi vous aurez en même temps deux bénéfices : vous vous mettrez dans en état d’ouverture et d’apaisement et en même temps vous créerez des nouvelles associations dans votre cerveau.

Par la suite, juste en sentant l’arôme du Psy-aromatique Vert vous vous sentirez apaisé et comme si vous étiez ressourcé(e) par toutes les choses de votre liste.

Psy-aromatique Vert

Pour que ce lien soit plus stable, chaque fois que vous vous adressez à votre liste, mettez d’abord le Psy-aromatique Vert.

Une note lyrique

J’ai grandi dans l’Union Soviétique. Dès les plus jeunes âges on nous apprenait à penser d’abord aux autres, à la Patrie, à nos camarades… et seulement après à soi. Je pensais que c’était propre à notre éducation de nous inciter à prendre soin des autres et à nous oublier complètement. Mais étant en France depuis 23 ans, j’ai remarqué qu’ici les gens également peuvent avoir ce même comportement.

Quelques huiles essentielles pour s’aider

Lavande fine, camomille allemande ou romaine, marjolaine pour s’apaiser

Citron, orange, cèdre, épinette noir, origan pour s’énergiser

Cèdre, ciste, cannelle, vétiver pour s’ancrer

Myrte verte, pin sylvestre, cèdre, romarin, ravintsara, mais pour la concentration et l’effort mental

Encens, myrrhe, cèdre, laurier pour la méditation

Bergamote, petit grain bigarade, géranium Bourbon pour sentir de la joie

Gingembre, estragon, citron, envie de passer à l’action

Pamplemousse, néroli, benjoin, lemongrass pour la créativité

Muscade, hélichryse italienne, cannelle, encens pour le pardon

Rose de Damas pour ouvrir le cœur, l’expression de l’amour

Sauvez-vous et des milliers se sauveront

“Sauvez-vous et des milliers se sauveront” ou encore, comme dans les avions, l’hôtesse nous prévient qu’en cas de problème il faut mettre le masque à oxygène d’abord sur soi ensuite sur son enfant (si nous voyageons avec les enfants en bas âge).

Ceci pour dire qu’il est important que vous preniez soin de vous, que vous trouviez au moins 10 minutes par jour pour pouvoir vous retrouver avec vous-même.

Prenez soin de vous ! 

Jardin Zen
Share this Post